Menu
Contact

Un Trophée pour le projet YELLOW !

Accueil Actualités

Un Trophée pour le projet YELLOW !

awards3-tw

Le 22 mars 2019

Foxstream est ravi et honoré d’avoir gagné le Trophée des Awards Security & Safety Meetings 2019, dans la catégorie Mix & Match, au nom de toutes les entreprises ayant participé au projet collaboratif YELLOW.

La catégorie Mix and Match récompense un partenariat réussi entre un client et un prestataire dans la sécurité, sûreté, protection, prévention des personnes, des données et des biens. Plus d’infos sur les Awards. La vidéo de la remise du prix peut également être visionnée sur notre chaîne YouTube :

Le projet YELLOW a réuni des membres d’AXIMUM, d’IFSTTAR, du CEREMA, de FOXSTREAM, de GENESIS (désormais ANSYS) et de DEDALE autour de l’étude, la conception et l’évaluation de prototypes d’un système complet embarqué de détection et d’alerte de risques de collision sur chantiers.
Le projet a été labellisé par les pôles Movéo, LUTB (futur CARA) et RISQUES (futur SAFE).

La finalité du projet YELLOW est d’améliorer la sécurité des agents d’exploitation et de gestion des autoroutes (appelés « hommes en jaune » dans le projet) et des usagers de la route. Les données d’accidents montrent que les 5 400 « hommes en jaune » travaillant pour les sociétés d’autoroute françaises et intervenant au cœur des flux de circulation sont une population vulnérable. Les accidents matériels et humains occasionnés par l’intrusion d’un usager de la route dans la zone de chantier sont particulièrement fréquents et significatifs pour les exploitants (et les usagers). Face à ce bilan, les sociétés d’autoroute qui visent le « zéro accident » ont pour objectif de réduire l’exposition aux risques du personnel, notamment à travers le développement de nouveaux matériels.

Le projet YELLOW a donc porté sur la conception de systèmes embarqués de détection et d’alerte d’une intrusion d’un usager de la route dans le périmètre d’une zone d’intervention et du risque de collision avec les opérateurs et les équipements de chantier. Les systèmes innovants développés dans le projet se décomposent en deux parties :

  1. Détection des véhicules entrant dans la zone de chantier ou d’intervention ayant un fort risque de percussion des engins, des équipements, des hommes. Cette détection est assurée par une caméra thermique embarquée sur les équipements de balisage (Flèche Lumineuse de Rabattement par exemple) et par un logiciel d’analyse d’images.
  2. Alerte vers l’usager en approche (signaux lumineux et/ou messages via les systèmes de navigation embarqués) et vers les agents de chantier (fort signal sonore et/ou signal individuel sonore et/ou vibrant en fonction de la proximité du véhicule détecté et de la tâche de l’agent).

L’une des valeurs ajoutées du projet a été l’intégration d’une méthode d’évaluation et de validation itérative et pluridisciplinaire comprenant une approche systémique. Cette campagne s’est déroulée sur simulateur de conduite, sur piste et en conditions réelles afin de tester la fiabilité technique et l’ergonomie des dispositifs conçus.

Le projet d’une durée de 36 mois a articulé des compétences issues de différents champs scientifiques et techniques :

  • d’un grand groupe spécialisé dans le génie civil et la fabrication d’équipements routiers : AXIMUM
  • d’organismes de recherche (pour les évaluations sur simulateurs, sur piste et sur sites réels) : IFSTTAR et CEREMA (Direction Ile de France et Direction Normandie Centre)
  • de PME aux compétences pointues en ergonomie (DEDALE), en psycho-acoustique (GENESIS) et en traitement de l’image (FOXSTREAM).

Les objectifs du projet YELLOW étaient de simuler, concevoir et valider des dispositifs permettant d’améliorer la sécurité des travailleurs dans les zones de chantiers via :

  • une meilleure identification des chantiers par les usagers de la route et une prise en compte très en amont.
  • l’optimisation de la détection des intrusions par utilisation de caméra thermique et développement d’algorithme spécifique aux différents cas d’usage (trajectoire, conditions environnementale, vitesse…)
  • la réduction des risques d’intrusion des usagers de la route (VL, PL, 2RM…) dans la zone d’activité du chantier et de collision avec des personnels et/ou du matériel sur site.
  • le renforcement la sécurisation des agents, diminuer le nombre d’accidents et l’impact des dommages collatéraux.

Précisions sur l’analyse vidéo fournie par FOXSTREAM :

FOXSTREAM a développé le logiciel de détection des véhicules et l’interface tactile associée. Le recueil vidéo effectué avec le prototype V1 a permis de collecter plus de 5350 heures dont 600 heures ont été sélectionnées pour leur caractère représentatif de situations à analyser. Ces vidéos ont ainsi servi à tester les différentes itérations de l’algorithme.

Par l’interface utilisateur, il est possible de demander au prototype de proposer une zone de détection. L’utilisateur peut alors la valider ou, si besoin, la retoucher manuellement avant de lancer l’analyse vidéo. La vidéo que reçoit le système Yellow de la caméra thermique est une vidéo en deux dimensions. Afin de pouvoir proposer une détection automatique de zone efficace, nous avons choisi de modéliser en trois dimensions la scène filmée par la caméra.

L’algorithme de détection Yellow V2 est un nouvel algorithme, développé spécifiquement pour le projet et issu des travaux de recherche qui ont duré toute la durée du projet. Les véhicules sont intégrés au modèle 3D et analysés en temps réel afin de déterminer si leur trajectoire est dangereuse ou non. Le critère principal de définition de dangerosité est le temps avant impact, calculé à partir de la vitesse moyenne du véhicule et de sa distance par rapport à l’engin de signalisation. Le système différencie ainsi correctement deux véhicules à la même vitesse si l’un ne change pas de trajectoire et se dirige droit vers l’engin de signalisation tandis que l’autre commence à se rabattre. Le premier déclenchera sirène et flashs alors que le second non. Un véhicule peut être présent dans la zone à protéger, être très proche de l’engin de signalisation et pourtant ne pas déclencher d’alertes, car le véhicule n’a pas une trajectoire qui l’amène à un impact.

Retombées techniques :

Le projet YELLOW a permis de construire plusieurs dispositifs permettant de détecter des véhicules ayant un fort risque de pénétration dans la zone d’intervention et d’alerter, dans un premier temps, le véhicule en approche de la présence du chantier, et dans un second temps, les agents intervenants dans le chantier.

Retombées scientifiques :

La dissémination scientifique du projet a été conséquent pendant ces trois années et se poursuivra au cours de l’année 2019 (congrès ATEC).

Retombées économiques :

Au niveau des dispositifs YELLOW, à l’issue du projet, AXIMUM assurera la commercialisation du dispositif. Concernant FOXSTREAM, il vendra des licences logicielles à AXIMUM pour chaque dispositif Yellow installé chez les exploitants.

Actuellement, on peut déjà noter la vente de 10 équipements en Angleterre (COLAS UK).

De plus, le programme Early Adopters pour les exploitants pilotes souhaitant contribuer à l’amélioration du dispositif a été mis en place.

Enfin, des ventes sur le réseau VINCI en France et à l’étranger (Slovaquie) sont en cours.

Pour information, de nombreuses sollicitations du Comité Utilisateur ont été reçues afin de poursuivre leurs essais.

Au niveau politique de l’emploi, Foxstream et Genesis ont pu recruter un CDI pour le projet. La création d’autres postes chez Foxstream dépendra des retombées économiques de la commercialisation du produit.